La vitamine A dulcis pour venir lutter contre le dessèchement oculaire

Vitamine A Dulcis : L’arme ultime contre la sécheresse oculaire grave ?

Les pharmacies regorgent de collyres, de gouttes et autres médicaments pour soulager et calmer la sécheresse oculaire. Le syndrome des yeux secs peut aller d’une sécheresse légère, se traduisant par des picotements, des rougeurs et une petite gêne, à une sécheresse très grave, voire handicapante : hypersensibilité à la lumière, brûlures, impossibilité totale de travailler devant un écran ou dans un endroit trop sec. Cet extrême existe et peut gâcher une vie. Dans ce cas, inutile de dire que les collyres ne sont pas d’une grande aide et qu’une protection pour les yeux est nécessaire.

Une solution sous forme de pommade

Alors que faire ? Rester cloitré chez soi ? Tomber dans la dépression devant l’incapacité des médecins à soigner ça ? Avant d’en arriver là, il y a une autre piste à explorer : une pommade ophtalmique finalement assez peu souvent prescrite dans les cas de sécheresse oculaire : Vitamine A Dulcis !

Si cette pommade porte le nom d’une vitamine, c’est pourtant bien dans un petit tube qu’on la trouve, comme toutes les pommades. A la base, elle est utilisée comme un cicatrisant, après une chirurgie de l’oeil ou une blessure. La vitamine A a des avantages : elle qui est présente dans ce médicament, accélère la cicatrisation.

Des composants très lubrifiants

Cependant, le médicament a un second rôle : soigner les yeux très secs ! Et on comprend mieux son efficacité à la lecture de ses composants : Paraffine liquide, vaseline… Ca glisse tout ça ! Oui ça glisse, et même très bien. La vaseline et la paraffine sont connues pour être d’excellents lubrifiants et ceux présents dans la crème Vitamine A Dulcis, sont de qualité médicale !

Cicatrisante, lubrifiante, un vrai soulagement

On a donc un cocktail excellent pour l’oeil : la Vitamine A, connue pour ses effets cicatrisants et deux puissants lubrifiants. Cela laisse présager une efficacité redoutable contre les yeux très secs ! Et je confirme ! J’ai moi-même testé cette pommade ophtalmique au plus fort de mes symptômes. Quand les gouttes n’agissaient plus, j’ai, pendant une période, testé à peu près tout ce qui se trouve sur le marché. Cette pommade a vraiment retenu mon attention !

Vitamine A Dulcis : Ce que j’ai aimé

La notice indique de tirer la paupière vers le bas, comme avec n’importe quel collyre, et de déposer une noisette de pommade de la taille d’un grain de riz. Rapide, facile. En quelques secondes, la pommade est en place. Le soulagement est immédiat !

La sensation de retrouver des yeux « sains » est étrange. On a soudain la sensation que les paupières glissent à nouveau sur les globes oculaires, comme elles devraient le faire. On ne sent « rien ». Quelques clignements de paupières suffisent pour étaler la pommade sur l’oeil. Petite astuce : Après avoir déposé la crème, gardez les yeux fermés une dizaine de secondes et faites les bouger de droite à gauche et de haut en bas. Cela aide à répartir la pommade…

Vitamine A Dulcis : Ce que je n’ai pas aimé

Malgré ses qualités, cette pommade accumule quelques inconvénients, dont certains gênants. Le tube neuf rempli, à peine ouvert, la pommade s’échappe toute seule, sans aucune pression de la main ! Ce phénomène se reproduit d’ailleurs même lorsque le tube n’est pas plein. C’est assez rageant !

Une pommade trop grasse

Le côté lubrifiant, parlons-en ! Cette pommade, d’un aspect très gras et huileux, fond rapidement avec la chaleur corporelle. Préparez les mouchoirs, parce que même avec un grain de riz, vos cils vont rapidement se couvrir de petites perles de pommade, un peu comme des gouttes d’huile, attirant tout ce qui passe : poussière etc. Je vous promets que c’est très visible !

Un médicament bien trop visible

On est alors tenté de réduire la dose, au point de ne plus rien mettre et de ne plus ressentir les effets. Le pire, c’est que ces perles réapparaissent pendant plusieurs heures, au fur et à mesure que les yeux évacuent le produit. Si vous travaillez au milieu de la sciure ou dans un endroit poussiéreux, vous allez être surpris !

La pommade est assez épaisse et votre vue se troublera pendant quelques minutes. L’effet est vraiment prononcé, ne soyez pas surpris ! Rien de bien grave cependant.

En cas d’usage de collyres, vous devez attendre 15 minutes entre la prise des deux médicaments.

Apparition d’orgelets ?

Tout ce gras sur la racine des cils, n’est pas ce qu’il y a de mieux. Pour ma part, j’ai eu tendance à développer de petits orgelets assez souvent lorsque j’utilisais cette pommade, mais ça dépend des cas. N’oubliez pas non plus qu’elle contient de la lanoline ! Un allergène connu présent dans de nombreux cosmétiques…

Il est désormais possible de se tourner vers des implants pour les yeux !

Une pommade très efficace, mais pas miraculeuse

En conclusion, la pommade Vitamine A Dulcis, est vraiment d’un grand secours pour échapper aux douleurs et aux effets d’une sécheresse oculaire grave. Très efficace, elle a un pouvoir lubrifiant de loin supérieur à tout ce que j’ai testé au niveau des médicaments.

Je n’ai rien à lui reprocher du côté efficacité ! Esthétiquement, elle a des conséquences un peu dérangeante. Les yeux brillent, les cils sont gras et ça se voit !

Le côté huileux peut devenir énervant au bout de quelques jours ! Il faut donc l’utiliser avec sagesse et trouver un juste milieu. Une dose suffisante pour masquer les symptômes, sans avoir l’impression d’avoir vidé une friteuse sur ses cils ! Sinon, pour vos yeux, penchez-un sérum physiologique pour yeux rouges !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page